Dernière minute

URGENCE BENEVOLAT 

Nous avons besoin de bénévoles du 1 mars au 30 juin !! .

Menu principal

Paroles de bénévoles

Cléménce bénévolat
Clémence ressent  ainsi une immense joie devant la grande diversité des rencontres. L’expérience du bénévolat l’a envoutée et elle pense recommencer.
Thérèsa
Son ambition est simple : « Je veux servir les autres ! »
SANDRINE
Sandrine est venue à la Cité-Saint-Pierre sur une proposition du délégué local. Mais ce qui la motive par-dessus tout c’est qu’ici, elle rencontre énormément de gens différents, par les nationalités ou les cultures qui s’y croisent.
Vous le verrez derrière les présentoirs du libre-service du restaurant ou à la plonge, Dimitri peut travailler à ces deux postes. Il vient de Laroquebrou dans le Cantal où il vit un peu isolé.
Annie Bénévolat
Annie est bretonne, elle nous vient de Langueux dans les Côtes-d’Armor.Au moment de leur retraite, son mari et elle ont éprouvé le besoin de s’engager dans le bénévolat tourné vers les autres. Leur choix s’arrêta sur la Cité-Saint-Pierre.
Frédérique est à la retraite et vit à La Teste de Buch. Elle vient à la Cité Saint-Pierre depuis 7 ans, en tant que bénévole à la restauration. Elle cherchait un engagement dans le Secours Catholique.
REMI
Rémi arrive de Laval en Mayenne et c’est la 9ème fois qu’il vient à la Cité-Saint-Pierre. Comme chaque année, il est ici pour 3 semaines.
Hélène et Michel
Hélène et Michel sont un couple d’habitués du bénévolat à la Cité-Saint-Pierre. Aider les plus pauvres est chez eux une seconde nature. Ils souhaitent avant tout donner de leur temps pour les autres. Ils sont donc dans leur domaine à la Cité.
Dominique
Pour la première fois à la Cité Saint-Pierre, Dominique vient du Lot et Garonne, elle a le « bénévolat dans les gènes ».
IABEL MARIA  BENEVOLE
Isabelle Maria aime rendre service aux autres : c’est sa façon de les aimer.

Pages